Blaze One Le Fédéral

Publié: 23 décembre 2010 dans Haïti Culture

Rappeur, musicien et compositeur, Elysé Sénora, a.k.a Blaze One, est un jeune talent en éclosion. Révélé par le hit « Prizon Federal » sorti en août dernier, le newcomer jouit actuellement d’une notoriété croissante après des années d’expérience dans le mouvement rap kreyòl. Il saisit l’occasion au vol et annonce la sortie de son tout premier opus en décembre.

Issu d’une famille chrétienne, Élysé fait ses premiers pas dans le rap en 1996. Son tempérament, sa modestie et sa silhouette ordinaire le diffèrent des autres routiers de ce milieu. Elysé ne tient pas en amour tatouages, piercings, tresses, bijoux et tout ce qui pourrait entacher sa réputation. « Je fais de la musique pour répondre à certains de mes besoins, mais mon rêve c’est d’être un notable entrepreneur », avance ce dernier.
Après une « pause » motivée par ses études classiques, Blaze One reprend du poil de la bête en 2006 avec le groupe NGS (Nouvelle Génération Squad) en interprétant « Non Chèf », son premier succès musical, vidéoclippé.
Quatre ans après, l’artiste avide de succès se lance en solo pour mieux s’exprimer sur la scène musicale. C’est ainsi qu’il accouche avec soin le refrain de la rue ces temps-ci : « Twa mwa nan penal, si mwa nan penal … ». Un texte décrivant le quotidien des prisonniers au Pénitencier National. Selon lui, une personne qui a fait de la prison doit être reconnue automatiquement comme un fédéral, un « dur à cuire ». En ce sens, Élysé,s après être fait appréhender et placé en garde à vue à plusieurs reprises, trouve nécessaire de mettre en garde les jeunes qui s’adonnent à des pratiques illicites. En véhiculant ce message, il fait appel toutefois aux autorités judiciaires de se pencher sur le sort des prisonniers. Parce qu’en Haïti « La prison c’est le monde à l’envers … » ajoute-t-il.
Sous le label de Sound Production, Blaze One promet son album également baptisé « Prizon Federal » pour la fin de l’année. Le CD comportera selon lui une quinzaine de morceaux à tendance variée, avec la collaboration du beatmaker Epizòd. Mais en attente à cette promesse, il sort dans les prochains jours « Pou Fanm », une autre chanson qu’on retrouvera aussi sur son laser.

(Source : Ticket Magazine)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s