Zion Babies, Freedom for Haiti

Publié: 31 décembre 2010 dans Haïti Culture

Fondé en Février 1998 par Jean Ronsard Dorzin alias Ras Tambour, Ralph Thomas alias Mr Foot dans la capitale de la République D’Haïti, ZION BABIES est un groupe musical qui jour plusieurs rythmes, tels le reggae, Dance hall et Roots qui se  passe de présentation depuis l’apparition sur les ondes des médias (télévision, Radio et Internet)  de ses premières chansons titrées «Brikè», sa première meringue carnavalesque en Haïti, suivie de «pénitencier» pour sensibiliser les jeunes de ne pas commettre des actes qui peuvent obligatoirement les entraîner à la prison ; ainsi que le titre «couleuvre», disant non au racisme.

Sa première prestation live, datant la même année de 1999 au local Collège de l’étoile. Et, depuis lors ZION BABIES multiplie ses affiches en solo et/ou avec d’autres groupes musicaux tels que Boukman Expériences, Kompa Kreyol, Brother’s posse, etc. aussi, ses talentueux chanteurs et musiciens partageant scènes avec T.O.K, Beenie Man, Jimmy Cliff, pour ne citer que cela.

Au cours de cette aventure, la famille ZION BABIES s’agrandit avec l’arrivé d’autres jeunes chanteurs et musiciens talentueux qui sont acquises des expériences et deviennent des vrais professionnelles dans l’industrie musicale haïtienne ; tels que : Pelé Privat, alias Nabiy, Mackenzie Prophète, Collins, Max Blanc, Marcel et JME Thomas, ce dernier qui a été producteur for the Therapy group.

Depuis sa création Jusqu’à 2009, ZION BABIES bénéficie toujours les appréciations des médias, du grand public et ses fans pour ses meringues carnavalesques multicolores à la base du rythme reggae. Aussi, vient la chanson intitulée «POLITISYEN» pour dénoncer les mauvaises gestions et gouvernances des politiciens qui réclament souvent le vote du peuple pour atteindre leur pouvoir, mais après avoir arrivé, ils oublient souvent leurs attributions au service du peuple.

Cette musique annonçait déjà l’arrivé du tour premier disque du groupe, mais les perturbations d’ordre sociopolitique, l’absence d’une politique culturelle et l’encadrement à la jeunesse talentueuse haïtienne et les différentes catastrophes naturelles qui n’épargnent personne sur leurs chemins, tardaient la sortie de cet album musical qui se veut une contribution du groupe ZION BABIES au changement de la mentalité d’une société en péril. A la base du rythme reggae, Dance hall, Roots, ragga, etc. cet album de 22 pièces, est autre qu’un œuvre de thérapie, visant à sensibiliser, mobiliser tout le monde vers une véritable opération positive pour que le mot «liberté» «freedom», «Libertad» soit une réalité partout dans ce monde, remplie tant de haine, d’hypocrisie et de la jalousie. Aussi, les zions babies aimeraient voir et vivre un Haïti encore libre et prospère comme entendit dit qu’il a été dans le temps, Où les haïtiens se respectaient non seulement entre eux, mais aussi,  croyaient dans la protection de l’environnement, dans le système éducatif, dans la production nationale, et aussi se faisaient respecter par les amis de l’étranger.

FREEDOM FOR HAITI (libète pou Ayiti)

Cet album multicolore, d’une vingtaine de chansons inédites soit en anglais, Français et en Créole à travers d’une variété de rythme pour les amants et amantes de la bonne musique reggae, Dance Hall, Roots ragga, vaudou etc. Au titre FREEDOM FOR HAITI (libète pou Ayiti) se veut contribuer à l’avenir des enfants et des jeunes haïtiens démunis dans les quartiers populaires de Port – au – Prince sur le plan socioéducatif et culturel, en accordant un pourcentage de 20% sur la vente des disques durant une année, après la sortie officielle à une fondation de bien faisances pour la formation en musique et en scolarité d’une centaine de jeunes démunis à travers les quartiers de Bel – air, Delmas 2, Martissant, Fontamara, Carrefour, Carrefour Feuille, Cité Soleil, Pétion – Ville, la plaine, etc. qui sont l’avenir de notre pays que nous aimons tous et toutes. Aussi, cet album marquera le 13ème anniversaire de la fondation de ce groupe, oeuvrant pour le progrès et l’avancement de l’industrie musicale et la culture haïtienne. Présenté par ZION’S PRODUCTIONS et APCA – Vision Entertainment, cet album sera distribué avec l’accord de plus d’une dizaine de maison de distribution partout dans ce monde, en vue de représenter valablement la culture haïtienne tant sur le plan national et international. Comme dixit Bob Marley, Lucky Dube, Alpha Blondy, Sahel etc. nobody can stop reggae.


 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s