P-JAY, POUR UNE MUSIQUE CONSCIENCIEUSE

Publié: 4 janvier 2011 dans Haïti Culture

Il est sous contrat avec RKM Recordz et sa chanson Plim pam sortie au deuxième trimestre 2010 cartonne sur les ondes hertziennes. En Haïti et aux USA, il gagne des fans à chaque diffusion de son œuvre. Alors que sa popularité s’accroit, P-JAY essaie de se concentrer de plus en plus sur ses ambitions, notamment, continuer à faire du rap bon sens, et la sortie de son premier album.

Les choses n’ont pas toujours été roses pour James LAMOTHE, né à Jacmel le 24 Juillet 1987, de la dame Zerline Lauture et du sieur Gérard Lamothe. De six (6) à dix (10) ans, pour compenser  l’affection familiale, il s’attache naturellement au rap, à la vibration d’Eminem et d’autres artistes dont les textes et les mélodies le touchent. A Pétion-ville où il grandit, il commence à chanter timidement dans les spectacles organisés  à l’école avant de performer un jour, en levée de rideau sur le même stage que  les groupes Masters,  Rockfam à Bourdon.  A seize (16) ans, il entre en studio pour la première fois avec un ami, mais, c’est en classe de troisième au collège Frantz Paillere  que sa carrière se lança officiellement.

En 2001, en collaboration avec quelques potes, P-Jay forma le premier groupe de sa vie, le Real Haitian 101 (RH101), malheureusement, le groupe n’a pas fait long feu, néanmoins, P-Jay continua quotidiennement soit à écrire une chanson, ou à finir une autre, ce qui fait qu’aujourd’hui il en compte plus de 500 dans le disque dur de son PC. «Actuellement, à part sa famille et ses études, le rap est l’activité la plus importante de ma vie.» nous dit ce fan d’Easy one.

Graphiste, étudiant en Respiratory care aux USA, P-Jay nourrit pas mal de projets pour le mouvement rap, d’abord, il y a son premier laser sous le label de RKM Recordz. Un album qui annonce beaucoup de couleurs, des featurings extraordinaires avec Jude Jean de K-dans, Alan Cavé de Zin, Flav de Gabèl, Jah Nesta, G-Bobby, Squady de C-Project, F-Tre Gran de Majik Click, Dug G du groupe Rockfam et autres. Avec la complicité de Phat G, son beat maker fétiche, ils se sont amusés à chercher des feelings nouveaux pour le public qui consommera son œuvre à venir. Membre du groupe 5 KOB, son track perso Plim pam, l’injecte dans les veines des mélomanes. Cette chanson, nous confirme-t-il, « est un projet sur lequel j’ai travaillé depuis une année, l’idée motrice c’est que rien ne saurait arrêter une personne quand celui-ci poursuit son destin. »

P-Jay croit que les paroles de ses chansons peuvent changer beaucoup de choses, hormis l’extériorisation des frustrations de la jeunesse délaissée, de l‘irresponsabilité de l’état, du manque d’implication du secteur privé, il y a aussi l’estime de soi, et la volonté de remplacer les paroles par l’action.

Chanteur très original, P-Jay mise sur son talent et l’appréciation de ses productions pour se hisser là, où les bons et les grands se retrouvent.

Cliquez sur le lien suivant, pour ecouter ses chansons: www.rkmrecordz.com

Plésius Junior LOUIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s