Têtes oubliées, têtes brulées…

Publié: 8 janvier 2011 dans Haïti Culture

Lors de ma visite en Haïti en décembre de l’année dernière, j’ai pu constater que les anciennes gloires de notre musique sont peu diffusées sur les fréquences A.M et F.M au profit de la nouvelle génération faisant corps avec le R and B et le hip-hop.

En allumant la radio ou la télé. Ce qui m’a frappe d’entrée de jeu, c’est l’amour de  nos animateurs, de nos présentateurs  pour tout ce  qui nous vient de l’extérieur par rapport a ce que nous avons de beau, de potable, de meilleur ,de représentatif chez nous.

 

Et pourtant  à l’étranger, on nous ignore totalement sur la carte géographique.

Si vous effectuez un sondage concernant la musique la plus écoutée, la plus consommée par les jeunes de 15 jusqu’a 25 ans. Ne vous étonnez pas que ce soit le hip-hop, le hip hop créole. Un hip hop singeant pour la plupart les superstars américaines telles que: Nelly, B.I.G, Outkast, 50 cents….

Un  hip hop créole faisant l’éloge de la violence, de la drogue, des rivalités insignifiantes (Delmas vs bas peu de choses).Tout cela constitue un sérieux handicap a l’épanouissement de nos jeunes, sans direction, sans modèles, sans références, sans points de repères.

Je n’ai rien contre le hiphop. Mais a mon avis, le hip hop créole  mérite d’être repensé dans ses racines, ses fondations. Un long débat.

Débat oh oui, par les temps qui courent ,rares sont  les émissions ou l’on écoute un Ansy Derose, un Raoul Guillaume, un Yves Mardice, une Carole Demesmin, un Marc Yves Volcy, un Gérard Dupervil .On a l’impression  qu’un izolan, un Don x, un Don y…semblent avoir plus d’importance qu’eux, en raison du fait qu’ils sont a l’honneur dans les journaux, les sites internet les medias, bénéficiant même du support économique des grandes maisons de la place…

La question à se poser dans dix(10) ans encore, que restera t-il de la vraie culture haïtienne jetée aux oubliettes. Que restera t-il  de nos jeunes connaissant par cœur une chanson de la star américaine BEYONCE en lieu et place de l’hymne national  haïtien: LA DESSALINIENNE.

Andre Fouad

andrefouad@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s