Allen Juste, boursier de l’Institut français

Publié: 10 mars 2011 dans Haïti Culture

Allen Juste, accordéoniste du groupe Ti-Coca & Wanga-Nègès a obtenu une bourse de séjour dans le cadre du programme « Visa pour la Création » de l’Institut Français (ex-Cultures France), avec le soutien de Ayiti Mizik et Caracoli. Le programme « Visa pour la Création » fait partie du dispositif de l’Institut Français (ex-Cultures France) pour soutenir les porteurs de projets culturels caribéens. Le programme, destiné à tous les domaines de la création contemporaine, s’adresse à des artistes à titre individuel. Il leur offre la possibilité de développer un projet de recherche ou de création dans un autre pays de la grande Caraïbe ou bien en France, en couvrant les frais de transport et de séjour.

La bourse obtenue par Allen Juste lui permettra ainsi de résider 3 mois en Guadeloupe pour mener à bien un travail de recherche et de création autour de l’accordéon caribéen. En effet, on retrouve l’accordéon dans de nombreuses traditions musicales de la Caraïbe et de l’Amérique Latine. Présent en Haïti dans les musiques paysannes, il a joué aussi un rôle important dans le développement des musiques urbaines. Toutefois, depuis une cinquantaine d’années, il est en déshérence alors que, dans d’autres pays du monde, il a su renouveler son image et s’inscrire dans les musiques les plus modernes. La résidence d’Allen Juste en Guadeloupe se déroulera en trois étapes.

Elle comportera d’abord une rencontre avec l’accordéoniste guadeloupéen Reynoir Casimir dit Négoce, qui débouchera sur une invitation au spectacle de Négoce, le 27 mars 2011, lors du prestigieux festival « Banlieues Bleues » de Paris, où le groupe Ti-Coca & Wanga-Nègès est aussi programmé. Le second temps de la résidence sera axé sur un travail de recherche des sonorités spécifiques de l’accordéon caribéen. Le troisième temps, consacré à la création, visera à adapter ces sonorités en vue d’alimenter une musique moderne, enracinée dans la Caraïbe et la tradition haïtienne.

A son retour de Guadeloupe, Allen Juste rendra compte de son travail dans une session de restitution organisée spécialement par l’association Ayiti Mizik qui a soutenu sa candidature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s