Je suis noire… et je suis belle… fille d’Haïti !

Publié: 28 mai 2011 dans Haïti Culture

Je suis Marjorie Mars, j’ai pris naissance à Port-au-Prince le 24 juillet 1987, je suis étudiante et depuis l’année 2006, je suis mannequin. J’ai été atteinte par le virus de la mode des mon plus jeune âge, car gosse, je passais des heures devant la télé à regarder des défilés et par la suite tenter de plagier ce que je voyais sur le petit écran. Quand il a fallu porter des talons-aiguilles, j’ai eu du mal, mais en grandissant, j’ai vaincu cet ennemi, qui est devenu un ami bien spécial.

Etre mannequin en Haïti est assez difficile, car tu es appelée a faire face a une société, qui te colle toutes les étiquettes du monde. Dieu soit loué, je suis entourée de parents, d’une styliste, Phelicia Dell, qui me comprennent et qui m’aident tous les jours à extérioriser cette passion qui me complète, qui fait de moi, ce que je suis.

 Je veux, a travers ce que je suis, dans le cœur, dans l’âme, mais aussi dans mon apparence représenter mon Haïti dignement… Il ne suffit pas d’être mannequin, de poser pour d’illustres photographes et porter les chef-œuvres  de Veve Collections, il faut parvenir à réaliser l’harmonie entre le cœur, l’esprit et le corps. Je sais que je dois suivre un régime particulier pour garder la forme, prendre soin de mon corps pour attirer et plaire ceux qui se déplacent pour me voir sur le podium… je dois aussi meubler mon esprit, avoir une attitude décente, un langage soigné. Alex Wek est mon modèle, elle vient de l’Afrique chérie, elle est fière de sa couleur, de sa race, de ses origines, idem pour moi. Je n’ai point honte d’être haïtienne et je veux porter mon drapeau le plus loin possible à travers le monde. Je suis noire… et je suis belle, fille d’Haïti !

 Pour ceux qui se demandent ce qui se cache derrière mon visage. Je suis simple comme la colombe, je respecte les gens et je crois dans les valeurs et non dans les vaines choses. La couleur, la richesse ne me motivent pas, je crois en l’être humain, qui s’orne de la vérité, de la grandeur d’âme. Pour ceux qui ont l’habitude de me voir sur scène, je fais une confidence… Mon plus beau souvenir de mannequin, je le garde du spectacle « Tambours Masqués », réalisé à Montana Hôtel en 2008.

 Je remercie culture509 qui fait un travail extraordinaire et je prends la liberté d’inviter les jeunes de mon pays à croire en leurs rêves, à ne pas se laisser décourager, car ils sont l’avenir d’Haïti, une terre de rêve, qui a rendez-vous avec l’histoire, rendez-vous avec le destin.

commentaires
  1. Euvonie G. Auguste dit :

    Bravo, Mademoiselle Mars. Je suis très fière de vous. Continuez sur cette lancée et vous verrez toujours luire la lumière du succès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s