Qu’avons-nous perdu de la disparition des musiciens de Barikad Crew?

Publié: 16 juin 2011 dans Haïti Culture

Le 15 juin 2008, Haïti était en larmes, toute la nation était en deuil. La mort des musiciens de Barikad Crew, K-Tafalk, Dade, Dejavu avait brisé tous les cœurs. Religion, couleur, goût, appartenance politique… avaient disparu pour faire place à la solidarité,  l’unité, la réconciliation. Le 15 juin 2008, nous avons perdu trois des plus grands talents du mouvement rap haïtien et malgré l’atrocité de leur départ, nous avions bénéficié d’une trêve dans cette guerre sans merci, qui opposait les groupes à tendance rap, dépendant de leur location géographique, le choix de leur foulard. Trois ans plus tard, nous devons être conscients que plus que ces génies, nous avons aussi perdu la paix entre les groupes, qui sont revenus aux gants, qui ralentit considérablement l’évolution du mouvement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s