L’affaire Rooldyne Lindor… A qui le blâme?

Publié: 14 juillet 2011 dans Haïti Culture

Une jeune haïtienne de vingt (20) ans, Rooldyne Lindor, étudiante en République Dominicaine, a été lâchement violée, assassinée voilà vingt-quatre (24) heures. Une perte pour un pays en panne de compétences, pour une famille qui, sans nul doute, avait placé son espoir en cette créole, trop tôt partie pour l’au-delà. La grande question n’est pas « pourquoi ?», mais à qui le blâme ?

 Le blâme revient à nous, haïtiens, destructeurs de pays, indignes de nos ancêtres,  car si nous avions une fois pensé « Pays » et non intérêts personnels, nous aurions mis en place les structures adéquates pour instruire nos enfants et nous n’aurions pas grossi la diaspora haïtienne en République Dominicaine de plus de quinze mille (15.000) étudiants.  Roseline Lindor, une gifle de plus par le voisin, qui décapite, émascule, viole, mutile nos compatriotes quand bon lui semble, car il est assuré qu’il n’y aura aucune riposte, réplique à ses actes. « Il a jeté le gant à un peuple sans honneur, qui, d’ordinaire comme un poltron, plie sa queue et continue sa route, nonchalant dans l’ignominie. »

commentaires
  1. Sandra Brutus dit :

    Latino yo se chen sa teka rive nenpot nan nou men se Lindor li pase bagay la telman dominem chuiiips RIP wap jwenn jistis ou

  2. Bob dit :

    Il ne faut pas blamer la Republique Dominicaine entiere pour ce crime.Tout un peuple ne peut pas etre coupable pour l´acte de quelques animaux qui en viennent. Mais justice doit etre faite, Une chose comme celle la ne doit plus jamais se repeter.

  3. tony dit :

    jis kile dominiken ap respekte nou pou tout sa yo fe n pase sa fe mal men nou drive trop lakay yo nou pa gen bon lekol travay sante tout sa nou pezwen se lakay yo ki pi fasil pou n ale ala mize pou nou.kote jistis yo pandan sa pase sa cho apre yankankan male male na tande.

  4. Je suis d’accord que justice soit faite mais pour appuyer Bob, La Republique dominicaine n’est pas le seul pays a heberger des haitiens , et n’est pas le premier dans lequel on enregistre de tel crime donc ne faisons pas de cela un probleme « Dominico-haitiano ». Il n’y a personne a blamer. C’est le monde entier qui devient mechant, et partout ou l’on se trouve on n’est pas exent du malheur. Nous n’avons seulement qu’a remettre notre vie à Jesus. Ces crimes ne font qu’annoncer le retour de notre Seigneur. Jesus revient Bientot, c’est tout!!! Marc 13:7

  5. En tant que jeune et journaliste, j’etais a la fois blesse et surtout revolte en apprenant la triste nouvelle de la mort de Roodelyne, age de 25 ans car avant tout je suis un haitien . Ca fait longtemps que ces dominicains dit anciens esclaves nous maltraitent et maintenant c’en est trop car nous devons nous mettre ensemble et leur donner une lecon, non pas violente mais morale …
    A present, il revient a nos dirigeants de prendre leur responsabilite afin de construire plus de campus universitaire pour que nos etudiants refusent d’etudier ailleurs surtout en terre voisine.
    Franchman, nou pa ka pa sonje PAPA DOC paske li tap fe dominiken yo konn Georges !!!
    Surtout kenbe fe’m, pa lage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s