220 ans plus tard, la vérité autour du Bois-Caïman

Publié: 17 août 2011 dans Haïti Culture

14 aout 1791- 14 aout 2011, 220 ans depuis que le nègre, enlevé d’Afrique contre son gré pour venir trimer dans les plantations du colon et assurer des ses muscles la richesse des  puissances colonisatrices a sonné le lambi de la liberté pour donner naissance à la Première République Noire Indépendante du Monde. Au cours de cette soirée, s’est tenu le fameux congrès du Bois-Caïman, qui aujourd’hui encore demeure mystérieuse pour plus d’un. Pour la vérité et pour l’histoire, nous nous faisons le devoir de porter à la connaissance du public la vraie nature de l’immolé de l’événement.

Il n’y a pas eu de cochon au Bois-Caïman

La cérémonie du Bois-Caïman, tenue dans la plaine du nord, dans la nuit du 13 au 14 aout 1791 a été plus qu’une simple cérémonie religieuse, mais le premier congres politique haïtien, organise par Toussaint Louverture et dirige par Boukman Dutty et Fatiman. Apres avoir planifié la révolte, les centaines de rebelles, présents, ont décidé, comme il était de coutume, de prêter serment en abreuvant le sang d’un animal. Malheureusement, aucun bouc, aucun cochon dans les parages. Jean Baptiste Vixamar, un esclave qui avait fui les champs de canne et prit le maquis, donc, un cochon sans poil, pour parodier les colons, s’est tranché la gorge volontairement et s’est offert du coup en sacrifice pour s’assurer que le serment soit réalisé et que les secrets partagés au cours du congrès soient gardés jusqu’a leur exécution.

commentaires
  1. Roland Chery dit :

    J’apprécie cette recherche sur Bois-Caiman 220 ans après.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s