Le sport est mort en Haïti…

Publié: 18 décembre 2011 dans Haïti Culture

Le sport est loin d’être un sujet de référence pour l’haïtien, car Haïti n’a enregistré que peu de succès dans ce domaine depuis sa naissance, le 1er janvier 1804. Les plus beaux souvenirs sportifs du peuple haïtien se résument aux exploits du cavaillonais, Sylvio Cator, ancien footballeur du Trivoli Athlectic Club/Racing Athletic Club, athlète, médaille d’argent aux J.O. de Paris 1924, J.O. d’Amsterdam 1928, recordman en saut en longueur, J.O. de Los Angeles 1932, et bien sur Emmanuel Sanon, unique buteur haïtien en phase finale de coupe du monde, a Munich en 1974.

Haïti ne produit-il pas de sportifs ? Qu’est-ce qui empêche à ce pays d’athlètes de décrocher des titres sur le plan international ? Ni plus ni moins que ses dirigeants, avides de s’enrichir, toujours prêts à prononcer de grands discours, mais sans aucun plan, aucune politique sportive et nous autres, citoyens, satisfaits des exploits de Leonel Messi du FC Barcelone, Cristiano Ronaldo du Real de Madrid, déjà nous sommes tellement des étrangers, que nous nous désignons brésiliens, argentins… que sais-je encore ?  Merci aux nombreux dirigeants de fédérations de disciplines sportives nationales, qui comprendront qu’ils n’ont fait que tuer le sport dans ce petit pays et que la meilleure solution serait de tirer la révérence et lui laisser une chance.

Photo : RTVC

commentaires
  1. dadou jeanbat pou yo flanke deyo nan seleksyon an ak patick macenat

  2. chery junior dit :

    nou pa vle we dadou janba anba dadou jaba

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s