Michel Martelly fait danser les étudiants

Publié: 21 décembre 2011 dans Haïti Culture

Le président haïtien a convié ce 20 décembre 2011 les étudiants de l’Université d’Etat d’Haïti au parc Historique de la canne à sucre dans un super concert de musique. Le torchon brule encore entre la présidence et la gente universitaire, mais il y a de ces rendez-vous qu’on ne rate pas et plusieurs milliers d’étudiants ont répondu à l’invitation.

Un menu bien particulier a été proposé aux convives aux gouts sensibles… A travers une mise en scène de Bernard Labarre, Ti Djo Zenny, chanteur-comédien, a bien joué sa partition, du début jusqu’à la fin du spectacle. Alan Cave, comme toujours a marqué le maximum de points possibles dans les cœurs en laissant sa veste de charmeur pour motiver l’assistance au « Kouraj ». Rony Jolicoeur, peu connu en Haïti, n’a pas démérité et a fait bonne impression. Dans une interprétation magistrale de la chanson « Lumane » de Carole Deminsmin, Nadège Dugravil s’est surpassée tant à titre de chanteuse que danseuse. Venu des Antilles françaises, spécialement pour le concert, Eric Virgal, haïtien de cœur, a embrasé le public qui a entonné en chœur son super hit «coupable »…

Jacques Sauveur Jean, ministre du compas, prince de l’amour, qui a déserté les scènes depuis quelques temps, a repris son tube « Haïti chérie », ce qui a soulevé l’assistance, heureuse de voir le président de la République, ancien président du compas se laisser emporter par la musique et danser a corps perdu. Shoubou, notre patriote du Tabou Combo, a été le plus ovationné, l’interaction entre lui et la foule a été presque palpable. B.I.C, créolophone impénitent, coqueluche des étudiants  n’a pas lésiné sur les moyens pour calculer le taux des problèmes du peuple haïtien, une manifestation de plus de son génie artistique. Père et fils Benjamin, ont constitué la dernière part qui garnissait la table et se sont révélés exquis dans ces muqueuses avides de bonnes notes.

La cerise sur le gâteau a été la prestation du président de la république, son excellence, M. Michel  Martelly, qui, pour clore la manifestation par les remerciements d’usage et  ses propos à l’endroit de ses invités a repris sa tenue d’artiste et a prouvé à ses fans que son baryton tient encore, qu’il a changé de statut, mais qu’il est encore et toujours artiste dans l’âme. Les étudiants ont dansé de la bonne musique, chanté a cœur joie… Est-ce le début d’une lune de miel ? L’avenir seul le dira, mais un bon signe pour l’unité d’un peuple qui ne peut plus continuer dans la division.

commentaires
  1. stephanie telemaque dit :

    Se selman pou etidian univesite leta, pou ki mwen pat jwenn invitasyon tou mwen menm? Gen diferans entr etidyan leta ak prive?

  2. viousie la chanceuse dit :

    Pep la paka manje epi lajan peyi a ap gaspiye,gate de tenten mesye o.Tout sa se viktwa pou pep la

  3. Erwine Clerge dit :

    Bon travail mon cher ami!!! Nous, haitiens devons briser la chaine de la division pour vivre dans l’unite, la solidarite pour une Haiti renaitre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s