Une ère nouvelle pour Djakout et T-vice

Publié: 1 janvier 2012 dans Haïti Culture

Les groupes musicaux les plus populaires en Haïti, Djakout et T-vice, ont donné une conférence de presse le samedi 31 décembre afin d’apporter des précisions sur leur concert du 2 janvier, baptisé « Choc des titans ». Avant le lancement de la conférence, on pouvait remarquer les musiciens ensemble sur la même table entrain de partager le repas. Roberto et Bouboule de T-vice, Roro, Shaba et Ti Régi pour le Djakout number 1, sont en conversation comme si la polémique entre ces deux groupes n’existait pas. Mais attention méfiez vous, sur la scène ce sera autre chose.

Les responsables des deux groupes voulaient faire passer un message aux fans. Ce concert du 2 janvier 2012, ouvre une ère nouvelle pour Djakout et T-vice.

Dans leur introduction, Roberto Martino et Rolls (Roro) Lainé déclarent que la bataille va se faire sur le podium pour plaire à des milliers de fans. Ce ne sera plus une guerre d’obscénités. Ils sont matures et ils ne tolèreront plus des fanatiques qui vont s’agresser l’un.

« Ce sera une bataille musicale, sur la scène se sera autre chose. Chacun va défendre ses propres intérêts », a lancé Roberto à ses fans.

Roberto,  son groupe et le Djakout number 1, compte offrir un cadeau aux fans des deux groupes qui vont faire le déplacement. Ce concert, qui sera la première d’une série qui va se produire dans plusieurs villes de provinces d’Haïti et à l’étranger, sera différent des deux précédents à Port-au-Prince, il y a 14 ans et à New York, il y a 7 ans.

Le guitariste chanteur rassure que cette fois, ce n’est pas seulement la musique qui doit les différencier, mais aussi des shows sur scène.

Roro, le batteur de Djakout, partage les points de vue de Roberto. Il explique qu’il est temps de changer, de vivre autrement. « C’est un signe que nous lançons pour vivre l’année 2012 dans la paix et même pour le pays », déclare Roro.

Avant tout, les responsables des deux groupes veulent donner du spectacle au public face à des alternatives étrangères qu’offrent certains producteurs nationaux en faisant venir des étrangers en Haïti. Roro pensent que nos groupes peuvent faire aussi du spectacle en tant que professionnels.

Quant à Shaba, il a bien expliqué pour ses fans que c’est une bataille musicale, il ne va pas tolérer personne qui pense lancer des mots qui n’ont plus leurs places dans cette bataille musicale.

Il avise les participants que nul ne doit même penser lancer une bouteille en plastique sur l’un ou l’autre groupe, il serait le mal venu dans ce concert. Des deux cotés, ils regrettent des mots qu’ils ont prononcés dans le passé, surtout pendant les périodes carnavalesques.

Djakout et T-vice ont décidé de faire du business avec cette polémique qui peut les rapporter beaucoup plus au lieu de se moquer l’un et l’autre.

Nous les disons bonne chance et que la musique haïtienne gagne.

Walter P. Cameau

Walcam2005@yahoo.fr

commentaires
  1. carl henri jean baptiste dit :

    Ke la musique gagne et ke le peuple haitien soit edifie ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s