Fabienne Colas, mannequin, actrice…

Publié: 4 janvier 2012 dans Haïti Culture

Au collège Marie Anne, ou elle a fait ses études, a Fermathe ou elle a habité, nul ne doutait que Fabienne Colas serait une star, qu’elle aurait réussi sa vie. Elle s’est toujours comportée en vedette et ce qu’elle récolte aujourd’hui est le fruit de ce qu’elle a semé dans le passé. Plus qu’une simple figurante, Fabienne est une actrice de haut rang, mannequin, une réalisatrice, une femme d’affaires. Pour vous Culture509 a repris sa biographie, publiée dans le Nouvelliste.

Actrice et mannequin professionnelle, elle dirige à Montréal la fondation qui porte son nom. Coordonnatrice du Festival International du Film Haïtien de Montréal, elle est aussi à l’origine d’autres événements culturels comme le spectacle annuel « Haïti en Folie ».

 

Née à Port-au-Prince le 18 mars 1979, Fabienne Colas Joseph se découvre très jeune un grand sens de leadership et des aptitudes pour le théâtre et la danse. Grâce à son corps svelte, sa silhouette élancée, sa taille fine et sa hauteur, elle devient mannequin dès l’âge de 16 ans. Elle débute à l’Académie Perfection Magalie Racine, enregistre plusieurs spots publicitaires pour la radio et la télévision. Sa photo fait partie de quelques campagnes sur plusieurs panneaux publicitaires un peu partout en Haïti.

 

Elue Miss Haïti 2000, elle représente son pays à plusieurs concours de beauté, en terre étrangère, dont Miss West Indies Pagent à Saint-Martin, en février 2000. Elle en sort 3ème sur un effectif de 20 pays de la Caraïbe.

En juin 2000, sur les conseils avisés de son père, elle rencontre le réalisateur Raphaël Stines, qui lui offre son premier rôle dans la série télévisée « Pè Toma », feuilleton très populaire diffusé sur la TNH.

En 2001, avec le rôle de Clairmiz dans « Bouki nan Paradi » de Raphaël Stines, Fabienne Colas fait son entrée dans le monde du cinéma. Suivent d’autres rôles: Sandra dans « Protège-Moi » de Jean-Gardy Bien-Aimé, et Odénie dans Barikad de Richard Sénécal, aux côtés de son père le photographe renommé Ulrick Colas. Grâce à ce rôle dans Barikad, elle gagne en 2003 le Ticket d’Or de la Meilleure Actrice dans un rôle principal. Et une nomination au Haitian Entertainment Award en Floride, comme meilleure actrice.

Emigrée à Montréal, elle s’inscrit à des cours de théâtre et de danse, et effectue divers stages en diction, direction de production, écriture de scénarios et gestion de carrière artistique. Outre des apparitions dans les feuilletons télé « Virginie » et « Super Mamies », et le téléroman « L’Auberge du Chien Noir », diffusés sur la télévision de Radio-Canada, Fabienne fait de la figuration dans les films « Les Dangereux » et « Jack Paradize ».

En 2004, Dany Laferrière choisit Fabienne pour le rôle de Roseline dans son film « Comment Conquérir l’Amérique en une Nuit ». L’année suivante, elle interprète Frédérique dans le film « Convoitises », complètement tourné à Montréal, puis Winodia dans « Profonds Regrets ». Parallèlement, elle décroche le rôle de Charlie Ménard, une organisatrice de soirées «rave» dans la télé-série jeunesse « Watatatow », diffusée sur Radio-Canada.

Malgré son diplôme « TVI actor studio » décroché à Los Angeles et des ouvertures intéressants dans le cinéma nord-américain, Fabienne met entre parenthèses sa carrière d’actrice, et privilégie la promotion de la culture haïtienne, à travers les activités de la Fondation Fabienne Colas. Dont le Festival International du Film Haïtien de Montréal, lancé en décembre 2005.

Sept ans après ses débuts dans le cinéma, Fabienne Colas passe derrière la caméra et réalise son premier film, « Minuit », d’après un scénario de Sophia Désir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s