Patrimoine

La révolution de la canne…

Les arrawaks et les caraïbes qui vivaient paisiblement sur la « Terre haute », Ayiti, Quisqueya, Bohio avant le débarquement de Christophe Colomb et de son équipage en 1492 ont vite passé de vie à trépas, pour avoir été forcés de travailler dans des conditions infra humaines dans les profondeurs des mines d’or, pour enrichir les colons. Ce fut le premier génocide connu de l’humanité.

Pour remplacer ces amérindiens, une main-d’œuvre servile, faible physiquement, les colons firent venir d’Afrique, contre leur gré, des milliers de nègres, qui vont crever dans les champs de canne, les guildives, les usines sucrières, les fonderies, pour faire des puissances coloniales des 17ème et  18ème siècles ce qu’elles sont aujourd’hui, des pays riches.

Que de frères ont été décapités, émasculés ; que de sœurs ont été violées, souillées, au cours de cette sanglante période, dénommée « la révolution de la canne » ? Aujourd’hui encore, cette lugubre page historique constitue un cauchemar pour chaque haïtien, descendant de ces martyrs, auxquels  le tribunal du monde n’a jamais rendu justice. Les meurtrissures causées par le fouet du commandeur se sont peut-être cicatrisées de leur peau, mais l’amertume de ce sucre que leurs muscles ont produit est encore sur leurs lèvres, dans leurs pensées.

Le parc historique de la canne-a-sucre est un musée qui retrace l’horreur vécu par les esclaves de Saint-Domingue et qui rappelle les humiliations, les abus endurés, qui ont conduit au soulèvement général des esclaves de cette colonie, joyau, vache laitière de grandes métropoles européennes.

Fort-Jacques : Les travaux de construction du Fort Jacques ont été réalisés sous la supervision du général Alexandre Pétion. Conduite par l’ingénieur militaire Laurent Hudicourt, cette construction entrait dans le cadre de la politique de fortification mise en place par l’empereur Jean Jacques Dessalines pour assurer la défense du territoire.

La citadelle Laferriere, construite à 900 m d’altitude, par Christophe, est la plus grande forteresse des Caraibes. Elle a été construite après l’indépendance (1804) pour défendre la partie nord de l’île contre un éventuel retour des français. 200 000 personnes participèrent aux travaux de construction qui durèrent 14 années.

Ces constructions abritaient la résidence royale mais aussi le siège du gouvernement, des casernes et même un hôpital.

Palais sans-souci: Construit au 19eme siecle, le Palais de Sans-Souci est l’œuvre de Henri Christophe, l’un des héros de la guerre de l’indépendance autoproclamé roi. Il a ordonné la construction du grand palais dans un style qui rivaliserait avec celui de Versailles.

Marron inconnu: Le Nègre marron du champ-de-mars de Port-au-Prince,  est une sculpture du célèbre Albert Mangonès, elle symbolise la liberté et l’indépendance dans la caraïbes. En 1989, elle a été utilisée par les Nations-Unies, de motif central du timbre poste commémorant l’article 4 de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Le Bicolore…

Drapeau créé le 18 mai 1803, par les pères-fondateurs de la patrie, cousu par Catherine Flon.

Le drapeau haïtien répond à la description suivante:

Deux (2) bandes d’étoffe d’égales dimensions: l’une bleue en haut, l’autre rouge en bas, placées horizontalement;

Au centre, sur un carré d’étoffe blanche, sont disposées les  armes de la Republique.

Les Armes de la République sont : Le Palmiste surmonté du Bonnet de la Liberté et, ombrageant de ses Palmes, un Trophée d’Armes avec la Légende: L’Union fait la Force.

La devise nationale est: Liberté – Égalité – Fraternité

Le moulin Price, joyau de la cité d’Alcibiade Pomeyrac, est l’un des deux derniers exemplaires de ce modèle de moteur à vapeur, construit par l’industrie anglaise (Liverpool 1818). Il est classé patrimoine mondial par le Smithsonian Institute.

Le palais national d’Haïti est l’œuvre de l’architecte Georges Baussan. Il a été construit en 1918. Il fut détruit le 12 janvier 2010.

commentaires
  1. LEGROS STEPHANIE dit :

    ENFIN, UNE PERSONNE QUI VEUT DE TOUT COEUR FAIRE DECOUVRIRE LA BEAUTE DE NOTRE PAYS PR LE MONDE ENTIER. B.R.A.VO.=BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

  2. bn travail messieurzs…kenbe red…chak kou map gad pic sa yo lap ogmante lanmou mw gn pou peyim

  3. Joseth Etienne dit :

    J’aime tes photos elles sont belles et positives et vendent bien notre pays.Bravo chapeau!!!!!

  4. William Louissaint dit :

    Toutes mes félicitations, d’avoir eu cette idée et la concrétiser au bénéfice d’Haïti et des haïtiens. Que LIDE POZITIF soit avec vous!

  5. Dieunes massacre dit :

    oh lala ! a chaque instant mon amour pour lui grandisse par travaux des Haitiens,je tien a vous dit: courage mes freres et soeur nous devrions continue a travailler ensemble ,alaso,,, ann swiv hero nou yo,pandan nap itilise lot mwayen ki pi fyab,merci culture509.

  6. chery junior dit :

    mwen ta renmen pou peyim 2kole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s